Série animée: Sword Art Online

 

Sword-Art-Online 1 JPEG

  • Genre: Drame, médiéval-fantastique, simulation.
  • Langage d’origine: Japonais.
  • Saisons: 2+

En 2022, un premier univers virtuel voit le jour. Il s’agit de « Sword Art Online » (SAO), une réalité alternative prenant la forme d’un jeu de rôle en ligne multijoueurs. À l’aide d’un casque stimulant les 5 sens à partir du cerveau, les joueurs sont à même de ressentir et de contrôler leurs personnages par la simple volonté.

L’un des anciens testeurs du jeu, Kirito, retourne sur l’univers de SAO le premier jour de sa sortie. Comme les dix-milles autres joueurs s’étant connectés, il y découvrira très vite qu’il en est prisonnier. Dans sa folie, le créateur de SAO les mets au défi de vaincre son jeu, de se rendre au centième étage de la tour et d’en pourfendre le gardien.

Incapables de se déconnecter manuellement, ils ne peuvent s’échapper du jeu. Si une personne extérieur tente de leur enlever le casque virtuel, leur cerveau sera grillé. Tout aussi effrayant, s’ils meurent une seule fois dans la réalité alternative, le casque les condamnera dans le réel… une seule façon de s’en sortir existe: vaincre le jeu!


Depuis plusieurs années, les animés tentaient de transposer à l’écran l’essence des jeux de rôle en ligne, en vain… jusqu’à Sword Art Online! Ne vous laissez donc pas influencer par les terribles séries « .Hack », ou par la très moyenne « Ragnarok Online », SAO est un vent de fraîcheur totalement différent de ses prédécesseurs.

Pour commencer, l’histoire n’est pas superficielle. Des thèmes comme la mort, les traumatismes, ou la sociologie des jeux en ligne y sont récurrents. Les personnages sont variés et forment une micro-société plausible, mais on sent leur désespoir, leur désir de soudainement s’éveiller comme si tout n’avait été qu’un mauvais rêve.

Comme tout jeu de rôle en ligne, il y a de jeunes adolescents, mais aussi des adultes et de très jeunes enfants, qui eux sont complètement vulnérables et dépendants. Dès l’apparition du créateur du jeu, on sent que SAO n’est plus un divertissement, mais un champ de bataille où la mort frappera, ébranlant l’ensemble des participants.

La mort est ici traitée avec déférence. Chaque perte de personnage est significative, non seulement pour ses amis, mais aussi pour leurs chances à tous de s’en sortir. La perte de leurs frères d’armes, de membres de leur nouvelle famille, entraîne chez les joueurs des conséquences psychologiques, ajoutant au désespoir.

Heureusement, SAO aborde aussi des thèmes plus légers, comme l’amitié, la découverte de soi et les amours en ligne. La relation entre Kirito et Asuna est magnifique, plausible et tout en simplicité. L’ensemble des joueurs ont d’ailleurs des comportements cohérents, certains essayant même de tirer avantage de la situation, d’accumuler une grande influence.

C’est une série qui vaut la peine d’être vue, que l’on soit fan de jeux de rôle en ligne ou non!

Sword-Art-Online 2

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s