Trilogie Mass Effect (PC, Xbox 360, Playstation 3)

 

 

  • Titres originaux: Mass Effect, Mass Effect 2, Mass Effect 3.
  • De: Bioware. (EA)
  • Genre et classement: Action, jeu de rôle, science-fiction. (Mature 17+)
  • Langues: Version française ou anglaise unilingue.
  • Plateforme: PC, Xbox 360 ou Playstation 3.
  • Personnage principal: Homme ou femme, personnalisable.

Acclamée par la critique avec plus de 300 prix, encensée par plus de 10 millions de joueurs, la trilogie Mass Effect s’est taillée une place de choix sur le podium des grands titres du jeu de rôle et de la science-fiction. Le succès n’est pas seulement d’ordre technique, mais également d’ordre émotionnel, les 3 volets ayant durablement marqués les coeurs et les esprits.

Dotée d’un scénario exceptionnel, de personnages riches et mémorables, la trilogie se distingue d’autant plus par les conséquences et l’impact de nos choix, nous hantant d’un titre à l’autre.

Personnage:

Le joueur incarne ici le commandant Shepard, homme ou femme, pratiquant la carrière militaire de notre choix. Il est possible de personnaliser notre apparence, ainsi que notre historique. Les sélections influenceront les dialogues et certaines quêtes offertes. Le même personnage sera utilisé tout au long de la trilogie, avec la possibilité d’importer son apparence de jeu en jeu.

Dialogues et choix:

Il s’agit de la grande force de Bioware, permettant aux joueurs de s’immerger comme jamais dans l’aventure. Chaque rencontre ouvre de façon fluide un mode « cinématique », nous permettant de voir la gestuelle et d’entendre la voix de notre personnage, aussi bien que celles des gens nous faisant face. Il appartient au joueur de choisir les paroles de Shepard, mais aussi parfois ses actions, comme frapper, tuer ou étreindre.

Les moyens utilisés pour arriver à nos fins sont aussi laissés à notre guise, que ce soit par diplomatie ou violence. Il faut cependant garder à l’esprit que les choix auront un impact réel sur l’aventure, comme le désir d’un compagnon à se sacrifier pour la cause, ou alors le destin d’une race entière. Les conséquences de nos actes nous suivent de jeu en jeu, pour le meilleur ou pour le pire.

Doublage:

Les voix de la version originale anglaise sont magnifiques. Sans être une garantie de qualité, plusieurs acteurs connus ont participé au doublage, mais ils ont ici été très bien dirigés. Quant à la version francophone… il s’agit malheureusement d’un travail d’amateur, avec en plus des accents et des expressions Françaises.

Comme si ce n’était pas assez, les erreurs de traduction sont fréquentes. Elles changent parfois le sens des phrases, ou traduisent différemment le sens d’un même mot, chaque fois qu’il est prononcé. La crédibilité du jeu et des personnages s’en trouve grandement diminuée. Chacun aimera ou non, mais c’est définitivement du travail bâclé.

Univers complexe:

Profond et riche, l’univers de Mass Effect s’appuie sur des fondations historiques impressionnantes. Chaque peuple et alliance, événement ou guerre, possède un récit unique, crédible et bien documenté.

Ces bases ne sont pas seulement théoriques, elles animent le monde et l’influence à chaque instant. Les décisions prisent par les peuples et les personnages, sont la résultante d’histoires personnelles et communes bien palpables. La politique joue d’ailleurs un rôle bien présent, que ce soit l’humanité cherchant à agrandir son influence, ou d’autres espèces privilégiant leurs intérêts.

Au fils de nos périples, nous accumulons ces connaissances au cours de discussions, ou par mise à jour de notre journal personnel. Les documents sont disponibles en écrits ou consultations audio, un narrateur nous en faisant la lecture. Cette richesse nourrit chaque personnage, sa psychologie et ses motivations, participant à lui donner vie et à maintenir notre intérêt.

Vaisseau et équipage:

Afin de mener à bien sa mission, le commandant Shepard se doit de voyager à travers la voie lactée, un vaisseau est donc mis à sa disposition. Cet appareil, le Normandy, s’avérera beaucoup plus qu’un simple moyen de transport. À tout moment, il nous est possible de s’y déplacer et d’interagir avec l’équipage, ou avec les alliés recrutés en cours de voyage.

Chaque membre possède sa propre personnalité, sa propre opinion sur notre mission, mais plus encore sur les décisions que nous prenons. Le système de dialogue nous permet d’échanger avec eux et d’apprendre à les connaître au fils du temps. S’ils ont chacun leurs propres motivations pour faire le voyage, tous n’auront pas la même facilité à s’ouvrir et à en parler.

Ces échanges, toujours intéressants, nous permettent de découvrir des personnages secondaires uniques et complexes. Il est possible de gagner leur respect, voir admiration, mais aussi leur mépris si nos décisions ne cadrent pas avec leurs valeurs ou objectifs. Être témoin de leurs dilemmes moraux, de leurs craintes ou réussites, créé un attachement profond et durable.

Il nous appartient de décider si soutenir nos alliés dans l’accomplissement de leurs objectifs s’avère une bonne chose. De la même façon, il leur reviendra parfois de choisir ce qui leur est le plus précieux, leur relation avec Shepard ou l’atteinte des buts qu’ils se sont fixés. En tout les cas, tous ne termineront pas le voyage, des décisions crèves coeur devront êtres prises…

Design et esthétique:

L’univers de Mass Effect possède une belle individualité, nous offrant un monde original et unique. En s’attardant à l’architecture, la biologie des espèces ou les costumes, on constate un réel effort à créer quelque chose d’authentique. Chaque élément se marie à merveille, donnant à l’ensemble une impression de naturel et une belle crédibilité.

Les espèces se distinguent les unes des autres, que ce soit par leur taille, leur mode de déplacement ou leur façon de communiquer. Leur attitude générale est mise en évidence, mais tel n’est pas le cas de leur culture que l’on voudrait plus approfondie ou substantielle.

Les graphiques étaient impressionnants à la sortie de chaque jeu, si bien que seul le premier volet semble quelque peu défraîchie aujourd’hui. L’expérience de jeu n’en est pas pour autant diminuée, les jeux de rôles ayant l’avantage d’êtres axés sur l’histoire. Il ne serait pas étonnant de voir une prochaine réédition avec de nouveaux graphiques, pour la Xbox One et la Playstation 4.

Contenu téléchargeable et mode multijoueur:

Les trois jeux possèdent chacun leurs propres contenus téléchargeables, offrant des personnages additionnels ou de nouvelles missions. Il est fortement recommandé de les télécharger puisqu’il s’agit de contenu de qualité, ajoutant quelque chose de tangible à l’expérience de jeu. La trilogie ME inclue déjà plusieurs additions, variant selon la version. (PC, Xbox ou PS3)

Mass Effect 3 est le seul de la trilogie à offrir un mode multi-joueurs, celui-ci est généralement reconnu pour être excellent. Il s’agit d’un mode Coop, mais il n’est pas possible d’y faire la campagne principale. Néanmoins, les batailles et victoires permettent d’augmenter les points de forces militaires qui seront utilisés en mode solo.

Une finale qui choque:

Jouer à Mass Effect, c’est un peu comme écouter une excellente série télévisée s’étalant sur plusieurs années. Le développement des personnages est à ce point profond, de même que l’attachement que l’on a pour eux. Bioware n’a fait qu’une faute majeure tout au long de la trilogie, il s’agit de sa finale et il fût forcé de la corriger!

Les joueurs étaient en droit de s’attendre à un dénouement beaucoup mieux fait, ce ne fût pas le cas. Le finale originale ne démontrait pas ce qui suivait, ce qui arrivait aux personnages, ni l’impact à long terme de nos décisions. La réponse des joueurs fût aussi instantanée qu’elle fût forte de mécontentement.

Bioware eu néanmoins une réaction qui l’honore: celle de l’humilité. Les concepteurs mirent rapidement au point une nouvelle finale téléchargeable, répondant aux attentes des joueurs et à leur curiosité. Il est désormais possible de voir ce qu’il advient de l’univers et de nos compagnons suite à nos décisions finales. N’oubliez surtout pas de la télécharger!

Mot de la fin:

Tout amateur de jeu de rôle ou de science-fiction se doit de posséder cette trilogie. Sans être parfait, il s’agit d’un travail créatif comme il s’en fait très peu. Rares sont les titres à avoir portés une telle charge émotive, vous seriez fou de ne pas l’essayer!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s